Banniere de la CEB

Production hydroélectrique

Barrage NangbétoLa première unité de production de l’énergie électrique de la CEB est la Centrale Hydroélectrique de Nangbéto dont la construction a démarré en septembre 1984, s’est achevée en septembre 1987. Cette centrale est située à 210 Km au Nord-Est de Lomé. Sa capacité installée est de 2x32,8 MW et sa production moyenne annuelle s’établie à 172GWh sur la période de 1987-2012 représentent respectivement 76% et 19% des demandes en puissance et en énergie exprimées en 1987, mais seulement 17% et 8% en 2012. Le coût du kWh produit est évalué à fin 2012 à 25 F CFA/kWh.

Cette ressource est caractérisée par une forte sensibilité aux aléas climatiques : 90,330 GWh en 1997, soit 52.65% de la moyenne ; 91,77 GWh en 2001, soit 53,49% de la moyenne ; 253,496 GWh en 1995 soit 147,76 % et 235,936 GWh en 2003 soit 137,52% de la moyenne.

Par ailleurs le caractère torrentiel du Mono a été mis en évidence durant les 25 dernières années : à titre d’exemple, 68% des apports de 1991 sont enregistrés en 50 jours, 75% en deux mois, et le débit entrant peut varier de ± 200 voire 300 m3/s/jour. Après 25 ans d’exploitation cet aménagement est en cours de réhabilitation. 

Quelques objectifs du barrage de Nangbéto

  • la production d’énergie électrique pour une moyenne de 150 millions de kWh par an ;
  • la régulation partielle du cours du fleuve Mono dont les crues ont souvent créé des dommages importants dans les régions d’Athiémé au Bénin et de Yoto au Togo ;  
  • l’irrigation de 43.000 ha de terre dans la basse vallée du fleuve ;
  • la promotion de la pêche.

Il est prévu sur le même fleuve, la construction d’un autre barrage sur le site d’Adjarala pour une capacité de 147 MW.

L’aménagement hydroélectrique de Nangbéto est essentiellement composé de:

  • DispatchingLe lac artificiel d’une retenue d’eau d’une capacité de 1.715 milliard de m3 ;
  • Le poste haute tension électrique et lignes: évacuation de l’énergie ;
  • Une station de traitement d’eau potable ;
  • Les bureaux et les cités d’habitation.

L’administration est assurée par :

  • Un Directeur de la centrale ;
  •  deux Chefs Services ;
  •  quatre Chefs Divisions ;
  •  trois Chefs Sections ;
  •  deux secrétaires.

Statistique

Visite 78246

ARCHIVE